Fidéliser ses clients en rendant les choses personnelles

[Devenir-Chauffeur-VTC] Fidéliser ses clients en rendant les choses personnelles

[Devenir-Chauffeur-VTC] Fidéliser ses clients en rendant les choses personnelles

[Devenir-Chauffeur-VTC] Fidéliser ses clients en rendant les choses personnelles

Développez votre empathie envers votre client et rendez les choses personnelles (pour lui, pas pour vous).

Une fois le client accueilli et installé, vous entrez dans votre véhicule.
Pour une première prise en charge, une fois seul dans l’habitacle avec le ou les clients, retournez-vous afin d’établir un contact visuel avec lui (qui vous permettra de vérifier une dernière fois qu’il est confortablement installé et n’a besoin de rien d’autre). Présentez-vous, puis reformulez le trajet que vous allez faire en sa compagnie afin d’obtenir une dernière confirmation de votre destination et éviter toute possibilité d’erreur. Vérifiez verbalement que le client ne nécessite aucune attention particulière avant le départ.

« Bonjour, je suis Antoine votre chauffeur. Nous partons donc à l’aéroport de Roissy. Etes-vous confortablement installé ? »

« Oui merci »

« Très bien, nous partons »

Cela peut paraître inutile, mais la reformulation sécurise le client et lui permet d’être totalement à l’aise à bord de votre véhicule.

Inconsciemment, votre passager qui ne vous connaît pas forcément, développera envers vous un début d’empathie et de confiance.

Voyez lorsque vous prenez l’avion. Le commandant de bord vous explique étape après étape ce qu’il est en train de faire (Décollage, perturbations, sortie du train d’atterrissage, atterrissage, etc…) Ces explications permettent de rassurer les passagers, souvent effrayés du fait d’être à bord d’un avion, leur permettant ainsi d’être plus à l’aise lors du transport.

La peur, en voiture, est beaucoup moins développée qu’en avion, mais le danger fait partie de l’inconscient collectif. En pratiquant ce genre d’introduction, vous sécurisez votre passager qui appréciera l’attention, parfois sans même s’en rendre compte.

Pourquoi se faire appeler par son prénom ?

Le temps de la prise en charge, oubliez que vous êtes vous-même patron de votre société de transport et poussez autant que possible votre client à vous appeler par votre prénom (vous l’appellerez toujours Monsieur ou Madame bien entendu)

En qualité de chauffeur, vous vous substituez, dans le cas d’un client particulier, à son personnel de maison, et donc à son cercle de confiance. En vous appelant par votre prénom, votre client s’attachera encore un peu plus à vous et commencera inconsciemment à vous considérer comme son propre personnel, et de moins en moins comme un prestataire extérieur.

Les personnes susceptibles de faire appel aux services de chauffeurs haut de gamme sont habituées à faire…

RETROUVEZ LA SUITE DE CET ARTICLE ICI

 

Consultez nos autres articles contenant de précieux conseils de fidélisation client :

Etre ponctuel

Etre à l’écoute

Privilégier leur bien être

Etre visible

NOUVEAU : Votre TPE carte bleue  sans abonnement et sans engagement présenté ici

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

10 choses importantes à savoir pour devenir chauffeur VTC et réussir

 Le rôle des applications mobiles dans la vie d’un entrepreneur VTC débutant

VTC auto entrepreneur : Un statut incohérent

Devenir chauffeur VTC : Comment calculer votre rentabilité et vos tarifs

Numerus clausus des VTC : Ce rêve qui ne se réalisera jamais

POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC

Suivez nous sur TWITTER

 

FacebookTwitterGoogle+Partager