C’est avec une certaine joie que j’écris cet article aujourd’hui. En effet, la pionnière des associations de défense des chauffeurs VTC et capacitaires, CAPA-VTC, vient de rejoindre la fédération de transport de Force Ouvrière. Ceci n’est pas qu’une banale alliance car cette fusion permet à CAPA-VTC d’obtenir une représentativité nationale lui donnant l’opportunité de peser plus lourd dans les débats destinés à rééduquer le secteur du transport de personnes déjà bien mal en point.

 

Arès l’UNSA et la CFDT, c’est en toute logique que la première association de chauffeurs VTC s’allie avec le groupement national de défense des travailleurs FO. La création de FO CAPA VTC permet au nouveau syndicat d’obtenir un écho plus puissant de ses revendications, notamment pour mettre fin à la précarisation actuelle des chauffeurs. Rappelons que CAPA-VTC avait été à l’origine de la révolte des chauffeurs VTC ubérisés, las de leur manque de droit social et syndical.

Aux côtés d’Helmi Mamlouk, secrétaire général de FO CAPA VTC, Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, considère que les chauffeurs VTC sont dans une « zone grise » et cumulent les inconvénients de ne pas être salariés sans bénéficier des droits des indépendants..

Fort de cette nouvelle alliance, Helmi Mamlouk explique qu’il sera désormais en mesure de défendre les chauffeurs « uberusés » partout où ils se  trouvent en France face aux géants de l’industrie du VTC.

Helmi Mamlouk met aussi l’accent sur la qualité de prestations que devraient fournir les VTC pour se démarquer de la clientèle des taxi. C’est donc sans surprise qu’il évoque la grande remise, ancêtre du VTC et dont beaucoup de préceptes ont été perdus ces dernières années avec la multiplication des plateformes et leurs baisses tarifaires anarchiques.

L’équipe de CAPA-VTC était en contact depuis plusieurs mois avec FO et le choix de cette alliance s’est fait suite à une garantie d’indépendance et de liberté du nouveau syndicat sur tout ce qui concerne le dossier VTC. Helmi Mamlouk s’estime ravi de cette fusion qui n’aura que des impacts positifs pour les combats qui attendent son syndicat, combat qui, rappelons le, est mené par CAPA-VTC depuis 2015.

Pour que la représentativité du syndicat augmente, et que les chauffeurs VTC puissent être défendus et représentés partout en France, je ne saurais que vous conseiller d’adhérer massivement à FO CAPA VTC. Tout chauffeur soucieux de peser dans les négociations avec l’Etat (lors des promulgations de nouvelles lois) ainsi que dans les discussions avec les plateformes n’en sera que renforcé s’il adhère au syndicat adapté et préparé à le défendre.

Avec ses deux années d’expérience et une équipe surmotivée qui n’a jamais faiblit dans ses revendications, il paraît évident que FO CAPA VTC est le syndicat à rejoindre pour qu’enfin, les choses changent pour le bien des chauffeurs et non pas pour celui des éditeurs d’applications VTC comme nous le voyons depuis plusieurs années. #CaSeraitSympaDePayerVosImpôtsEnFranceCommeToutLeMonde

 

Bonne route à tous, avec FO CAPA VTC et Adopte un VTC

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

L’éthique des chauffeurs VTC « pour les nuls »

Chauffeur VTC : Comment effectuer un devis adapté ?

Chauffeur VTC : Quel statut juridique choisir ? (+ rappel de règlementation 2015)

Chauffeur VTC : Comment fidéliser ses clients ? (Formation VTC terrain)

Devenir chauffeur VTC : Comment calculer votre rentabilité et vos tarifs

 Le rôle des applications mobiles dans la vie d’un entrepreneur VTC débutant

VTC auto entrepreneur : Un statut incohérent

Numerus clausus des VTC : Ce rêve qui ne se réalisera jamais

POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC

Suivez nous sur TWITTER

FacebookTwitterGoogle+Partager