Uber gagne du temps en esperant la presidence de Macron

 

A 38 jours du premier tour des élections présidentielles, Uber continue de tenir tête aux syndicats de chauffeurs VTC tout en laissant entrevoir une éventuelle avancée dans les discussions. Selon nous, il ne s’agirait que d’un leurre destiné à faire patienter les chauffeurs les plus réfractaires en attendant l’élection éventuelle du candidat préféré de la multinationale… Emmanuel Macron !

 

Les negociations

Lors des négociations qui eurent lieu ce mercredi 15 mars, Uber s’est clairement positionné contre toutes les demandes de modifications tarifaires demandées par les syndicats, sans même proposer de contrepartie.

Uber avait pourtant accepté de discuter avec les organisations de chauffeurs dont la principale préoccupation est l’augmentation des tarifs du géant américain. Mais après plus de 5h de discussion avec ces derniers, il se trouve que les dirigeants d’Uber ont décidé de ne céder sur aucun point, montrant leur détermination à continuer de ne pas respecter les chauffeurs.

Médias et syndicalistes VTC ont compris qu’Uber était venu les mains vides, sans aucune proposition chiffrée à soumettre aux syndicats, mais la conclusion de ce constat est tout sauf anodine…

 

Les menaces de manifestation

Après le fiasco des négociations, les leader du syndicat CAPA-VTC décidèrent de prendre les choses à bras le corps en émettant le souhait d’organiser une nouvelle manifestation via les réseaux sociaux. Deux heures plus tard, Uber envoyait un mail à tous les responsables d’organisations VTC dans lequel ils promettaient de leur faire parvenir prochainement une proposition clair destinée à clarifier leur positionnement tarifaire tout en arrangeant les conditions de travail des chauffeurs.

 

Plus que 38 jours avant les elections presidentielles

Uber ne négocie pas avec les chauffeurs VTC. Il attend l'élection de macron

Pendant qu’Uber Joue le temps… L’esclavage continue

 

Beaucoup de médias, lorsqu’ils parlent de cette négociation manquée entre uber et les syndicats, semblent souligner un manque de préparation de la firme US. Mais nous savons tous une chose, c’est qu’Uber est tout, sauf mal préparé ! Il faut bien se rendre compte que nous sommes en plein milieux d’une partie d’échec et qu’uber bénéficie d’une équipe de lobbyistes et d’experts en communication sans égale. Uber est très bien préparé, et je dirais même « qu’uber joue le temps », car c’est sa meilleure arme !

Lorsqu’une multinationale est en situation de crise, ses conseillers en communication lui demande toujours de rester silencieuse le plus longtemps possible. Uber a toujours été très discret dans les médias, mais ces derniers mois, grâce à la mise en avant médiatique de ses méfaits, le loup a dû quitter sa tanière pour essayer de calmer les esprits.

Tout ça pour dire qu’uber était préparé à cette réunion. Il savait qu’il n’allait rien proposer de concret, et il savait que les syndicats risqueraient de retourner dans la rue. Voilà pourquoi il propose aux organisations de VTC de leur présenter des chiffres, mais un peu plus tard…

Ce qu’Uber ne veut pas, c’est un énième bad buzz qui entacherait son image déjà bien ternie auprès des chauffeurs comme des clients, qui sont de plus en plus nombreux à suivre le conseil avisé du hashtag #Deleteuber.

 

 

En vérité, Uber est stratégiquement en train de gagner du temps en attendant l’élection de leur chouchou, Emmanuel Macron

Uber + Macron = Amour

Comme je l’ai lu dans cet article, Emmanuel Macron a vraiment toutes ses chances de devenir président de la république en 2017. Etant donné la campagne très bizarre que nous vivons actuellement, la grande majorité des candidats s’est décrédibilisée, ce qui nous amènera probablement à un second tour Macron / le pen, suivi d’un vote majoritaire destiné à contrer marine le pen, qui laissera Macron accéder au pouvoir…

Macron a toujours soutenu les multinationales en général (Et elles le lui rendent bien), mais il s’est plus particulièrement prononcé en faveur de la société uber, dont il défend le modèle économique comme un acharné. En vérité, c’est le modèle uber que Macron veut imposer à toute la France. Sachant qu’il a de très bonne chances de devenir président de la république et qu’il a le soutient de l’Europe (Tout comme Uber qui se cache derrière le droit européen pour bafouer le droit français), il y a de quoi trembler pour les chauffeurs VTC (et les autres qui ne connaissent pas encore les méfaits de l’ubérisation)

Temps mort

A la vue de tous ces éléments, nous comprenons donc que :

Uber ne négociera rien. La société américaine fait diversion en faisant traîner les choses le plus longtemps possible (Plus que 38 jours). Ils sont suffisamment subtils pour répondre aux syndicats, donner des miettes, demander des délais, éviter les bad buzz au maximum avant l’élection de leur champion à la présidence française. Une fois cela fait, il deviendra très difficile, voir impossible de contrer Uber. Sachant que Macron compte bien se débarrasser du syndicalisme pour imposer son modèle…

Voilà, je vous préviens aujourd’hui, mais une fois Macron élu, il n’y aura plus que les chauffeurs VTC qui souffriront de l’ubérisation, mais bien des millions de travailleurs qui se retrouveront précarisés dans de nombreux domaines professionnels. Désolé pour cette conclusion au côté « apocalyptique » mais nous vivons dans une réalité qu’il faut décrire telle qu’elle est vraiment.

 

Vous lancez votre société de chauffeurs VTC ou capacitaire

En contactant notre partenaire de la part de Adopte un VTC au 01.43.87.52.46 vous beneficierez :

D’un business plan offert

ET

De 1 mois d’honoraires offert

Bon courage aux nouveaux venus. C’est ici un métier formidable. Il ne faut juste pas se tromper dans la manière de le pratiquer !

POUR DEVENIR CHAUFFEUR VTC : Contactez notre partenaire expert comptable de la part de Adopte un VTC pour obtenir :

Un business plan gratuit

Une création de société offerte

Un mois de comptabilité offert

Pour augmenter votre rentabilité VTC, Apprenez (en suivant ce lien) à faire des ventes complémentaires dans votre véhicule VTC

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

L’éthique des chauffeurs VTC « pour les nuls »

Chauffeur VTC : Comment effectuer un devis adapté ?

Chauffeur VTC : Quel statut juridique choisir ? (+ rappel de règlementation 2015)

Chauffeur VTC : Comment fidéliser ses clients ? (Formation VTC terrain)

Devenir chauffeur VTC : Comment calculer votre rentabilité et vos tarifs

 Le rôle des applications mobiles dans la vie d’un entrepreneur VTC débutant

VTC auto entrepreneur : Un statut incohérent

Numerus clausus des VTC : Ce rêve qui ne se réalisera jamais

POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC

Suivez nous sur TWITTER

FacebookTwitterGoogle+Partager