VTC, Capacitaires, LOTI, Applications…. Qui berne qui… Et comment !

Que de rebondissements en ce moment ! J’ai l’impression de suivre une série télé ! Quoi qu’il en soit, toutes les attentions sont aujourd’hui tournées vers les chauffeurs capacitaires, dépendant de la LOTI.

Le gros avantage de la LOTI c’est qu’elle permet de travailler sans contrainte de motorisation ni d’ancienneté de véhicule (contrairement aux VTC), mais en contrepartie, le chauffeur en LOTI ne pourrait pas charger moins de deux passagers, car il dépend de la législation du transport collectif. Cette réglementation a  toujours existé, rien de nouveau malgré le récent réveil des lobbyistes des applications VTC.

Depuis quelques temps, les éditeurs d’applications ont compris qu’il serait plus avantageux pour eux et leurs pseudos partenaires, de détourner les lois de la LOTI pour baisser encore les prix de leurs courses. Après la fin de leur service pop, Ub..  venait de trouver comment se passer des VTC, devenus « trop chers », d’après leurs standards.

Pour se faire, Ub.. et les autres s’entourèrent d’une armée de capacitaires prêts à embaucher des chauffeurs sans qualification, à leur place (Bien souvent d’anciens pop). Là ou un chauffeur VTC devrait tourner seul avec un véhicule récent et haut de gamme (donc cher), les capacitaires pourraient acheter des dizaines de clios d’un autre âge à moindre coût en les faisant tourner 24h/24 avec des chauffeurs qui n’auront pas besoin d’autre qualification que le permis B. Certains se contentaient d’acheter un max de véhicule, de demander une somme journalière au chauffeur qui tournerait dessus (respectant donc la  rentabilité du patron, la sienne un peu moins), les application se chargeraient de ramener les clients.

Ub… et les autres sociétés dites « esclavagistes », venaient de trouver leurs nouveaux « fouetteurs », qui gèreront leurs esclaves à leur place… L’image peut paraître dure, mais nous parlons ici de personnes gagnant moins que le SMIC horaire en France en travaillant pour le compte d’une société multimilliardaire.

Nous ne critiquons pas les chauffeurs, mais bel et bien ceux qui profitent de ce système pour s’en mettre plein les poches sur leur dos.

Bien entendu, la majorité des capacitaires LOTI indépendants respectant la loi ne sont pas concernés par cette définition, et nous soutiendrons les associations qui demanderont que les chauffeurs LOTI qui le souhaitent aient rapidement la possibilité de faire une équivalence VTC afin de se conformer à la loi. (Nous sommes contre les applis actuelles, mais comprenons que certains chauffeurs LOTI comme VTC, nouveaux dans la profession, n’aient pas encore eu le temps de se rentabiliser sans elles, et nous feront tout ce qui est possible pour orienter correctement ces chauffeurs)

La problématique actuelle, est que Ub.. avait baissé ses tarifs en s’appuyant sur certains LOTI « fouetteurs ». En réponse, les VTC et LOTI honnêtes ont été récemment contraints de manifester contre la baisse des tarifs. Même les VTC ne travaillant pas pour application étaient touchés par ces baisses spectaculaires des prix. Cette manifestation fut très peu suivie, et de nombreux « fouetteurs » en profitèrent même pour faire tourner leurs chauffeurs sur applis. Ils empochèrent ainsi les majorations pour gagner plus d’argent sur le dos des manifestants. (Ce sont les mêmes qui apparaissent aujourd’hui pour défendre les lobbys d’appli)

Nous ne sommes pas souvent d’accord avec les taxis, mais eux, ont obtenus que la loi soit appliquée concernant les VTC et LOTI travaillant pour applications. Pourtant rien de nouveau… Manuel Valls a simplement dit qu’il durcirait les contrôles afin de faire respecter des lois écrites depuis longtemps (dans le cas des LOTI depuis 1982) ! De nombreux VTC se réjouissent donc de la majorité de ces lois, même si certaines seront à redéfinir, et nous nous pencherons dessus pour proposer des alternative positives.

En tout cas, je dois dire que je suis impressionné du nombre d’acteurs lobbyistes pro Ub.. et applis qui observaient les discussions des VTC et LOTI, tapis dans l’ombre, et qui sont montés au créneaux tous ensemble pour défendre les intérêts des applications… Nous ne les avons pourtant jamais vu quand il s’agissait de défendre les droits des chauffeurs, les tarifs minimums, etc…

Les plus visibles sont les influenceurs, les blog, forums, groupes, etc… pro Ub.. et applis qui font de la désinformation sur tout et en permanence.

A titre d’exemple, des pro-applis et pro « LOTI fouetteurs », proposeraient  même une  alternative pour les capacitaires, en leur expliquant comment détourner la loi des 2 passagers minimum…. Rien que ça !

Donc selon ces gens, voici le conseil du jour :

« Pour un chauffeur LOTI, lors d’une réservation pour une seule personne, il suffirait d’établir un billet collectif au nom de Monsieur et Madame, et, en cas de contrôle, de dire que Monsieur n’est pas venu… »

MDDRRRR !!!! Mais c’est quoi ces conseils de taxis clandestins là ?????

Bon, trêve de plaisanterie… Alors, cette technique pouvait fonctionner avant, lorsque les boers étaient peu regardant. C’était surtout du bricolage mais ca passait à l’époque où il n’y avait pas ou peu d’abus. Donc actuellement, avec la recrudescence de contrôles qui arrive, ce qui se passera si vous utilisez cette méthode et que vous êtes contrôlés, ca sera comme les contrôles de taxis clandestins.

Le policier prendra le client à part et lui posera la question : « Lors de votre réservation, vous avez spécifié une ou deux personnes ? ». A moins que vous ne mettiez votre client dans « votre combine », il dira la vérité et vous serez condamné !!! Donc, toujours dans le chapitre « conseil de taxi clandestin« , votre seule solution pour vous en sortir sera de mettre votre passager au courant, ce qu’il trouvera bizarre, et à raison, car vous lui proposerez de se rendre complice de votre illégalitéAutant lui proposer une « barrette de shit » au passage, ca serait pareil…

Pour les capacitaires, il vous suffit de vous conformer à votre législation point. Développez votre clientèle et travaillez honnêtement tel que nous le préconisons ici depuis le lancement et tel que travaillaient les capacitaires professionnels avant l’arrivée des applis. Votre législation vous offre une bonne souplesse financière concernant vos véhicules et la possibilité de faire certains transports que les VTC ne peuvent légalement pas faire. profitez en pour réorganiser votre business modèle, où alors devenez VTC et vous serez dans la légalité (Nous soutenons les associations qui militent pour favoriser et simplifier les équivalences LOTI/VTC).

Parallèlement aux influences réseaux, aux envois de mails, aux appels à manifester, effectués par les applications, une association fantôme, présidée par un patron de LOTI (ayant lui même 150 chauffeurs tournant sur le réseaux Ub..) a été créée la semaine dernière. Cette association, inexistante 10 jours plus tôt,  a quand même effectué un appel à manifester pour « sauver la LOTI et les applis » (En gros le gars manifeste pour avoir le droit de transgresser la loi.. tranquille) Soutenue instantanément par les applis, cette association fantôme disposa directement d’une couverture médiatique (que les vrais associations ont peiné à obtenir lorsqu’ils s’attaquaient aux applicateurs)

Il semblerait même qu’en Belgique, Ub.. aurait payé des chauffeurs 75€/jour pour manifester pour eux tout en faisant croire que ces chauffeurs s’étaient rassemblés naturellement loool. Ici en France, ca me semble délicat car ça arriverait vite à nos oreilles… Mais franchement : Quel culot !

Donc voilà ! Pour ceux qui ne savaient pas ce que voulait dire lobby… Et bien c’est un peu de tout ca !

Concernant les appels à manifester des lobbys des applis, voilà notre position :

Officiellement, nous ne soutenons aucun mouvement, aucune marche, aucune manifestation, organisée par les lobbys des applications de VTC et nous invitons tous les chauffeurs professionnels VTC et LOTI à ne pas le faire.

Les lobbys des applis utiliseront votre rage contre les violences faites par les taxis pour vous convaincre. Mais leurs manifestations ne serviront que leurs intérêts et aucun taxi ne remboursera votre carrosserie suite à l’action des lobbys applis. Au mieux vous aurez le droit de travailler pour les applis, mais encore moins cher qu’avant !!!  

Croyez nous, ces violences des taxis sont déjà dans le collimateur des associations et syndicats de chauffeurs qui sont rentrés en contact avec les autorités pour effectuer des actions de justices. Ne vous laissez surtout pas berner par les puissants lobbys des applications.

Nous appelons les chauffeurs VTC et LOTI concernés à continuer à travailler normalement, et à ne suivre aucun mouvement n’émanant pas des syndicats officiels, et à tout faire pour développer leur propre clientèle.

Rapprochez vous des associations et syndicats de VTC qui se battent pour que vos droits soient respectés, que vous soyez VTC comme Capacitaires. Ne marchez pas aux côtés de ceux qui vous utilisent pour baisser vos prix de ventes sans même vous consulter !

A bientôt et bonne route, avec Adopte un VTC

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

L’éthique des chauffeurs VTC « pour les nuls »

Chauffeur VTC : Comment effectuer un devis adapté ?

Chauffeur VTC : Quel statut juridique choisir ? (+ rappel de réglementation 2015)

Chauffeur VTC : Comment fidéliser ses clients ? (Formation VTC terrain)

10 choses importantes à savoir pour devenir chauffeur VTC et réussir

 Le rôle des applications mobiles dans la vie d’un entrepreneur VTC débutant

VTC auto entrepreneur : Un statut incohérent

Numerus clausus des VTC : Ce rêve qui ne se réalisera jamais

  POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC Suivez nous sur TWITTER

FacebookTwitterGoogle+Partager