Chauffeurs-VTC : Comment dévelloper votre clientèle de professionnels

Vous lancez votre société de chauffeurs VTC ou capacitaire

En contactant notre partenaire de la part de Adopte un VTC au 01.43.87.52.46 vous beneficierez :

D’un business plan offert

ET

De 1 mois d’honoraires offert

Vous avez créé votre société et êtes enfin devenu chauffeur VTC indépendant. Vous cherchez désormais à augmenter rapidement votre chiffre d’affaire afin de payer vos charges et votre salaire.

Tout le monde ne commence pas de la même manière, mais de mon côté j’ai débuté mon activité en développant ma clientèle de particuliers en distribuant des publicités , en faisant de l’affichage, et en mettant en place des opérations de parrainage.

La raison de mon choix est toute simple. Les particuliers payent directement après la prestation alors que la clientèle professionnelle demande souvent un délais de paiement variant de 1 à 2 mois.

Si vous êtes en début d’activité, il faut donc vous assurer d’obtenir un CA suffisant pour régler vos charges fixes et conserver une avance de trésorerie suffisante qui vous permettra d’avancer les frais de transport à venir, dans le cas d’un paiement en différé.

Rien n’empêche de démarcher en même temps les particuliers et les professionnels, dans le but de se développer rapidement. (mais toujours en prenant en compte la trésorerie dont vous disposez)

Pour démarcher une société, un simple flyer ne suffira bien souvent pas assez, il va donc falloir suivre quelques règles simples qui vous permettront de vous faire connaître des professionnels de votre région.

Etre visible sur internet

Les professionnels, comme les particuliers, aiment souvent vérifier le positionnement internet d’un prestataire avant de faire appel à lui. Dans ce cas, un simple site vitrine suffira à appuyer votre présence sur le net et à rassurer vos futurs clients potentiels. Affichez vos tarifs, votre identité visuelle et des descriptions de vous, votre expérience, vos atouts, votre (ou vos) véhicule(s), les services proposés à bord, etc… Nul besoin d’investir des fortunes dans ce site. Il existe des plateformes simples et intuitives telles que 1&1, wix, WordPress, etc… Qui permettent de faire un site internet à moindre coût.

Prenez soin d’inscrire l’adresse de votre site internet sur vos cartes de visite, puis, lorsque vous commencerez à vous développez, n’hésitez pas à investir dans le référencement.

 

Concevoir une carte de visite professionnelle (telle qu’expliqué dans cet article) et une plaquette commerciale

La carte de visite (comprenant vos tarifs aux dos) sert de rappel à votre client ou prospect, il ne faut donc pas négliger sa conception. Dans le cas d’une prospection de clients professionnels, il est aussi très intéressant d’avoir préparé une plaquette commerciale destinée à promouvoir votre entreprise et à convaincre le client pro de faire appel à vos services.

Cette plaquette commerciale devra conserver l’identité visuelle utilisée sur votre site internet et/ou carte de visite afin de rappeler votre société en permanence à votre client/prospect

Faites une proposition tarifaire avantageuse pour les pro (mais pas trop, il faut conserver votre rentabilité) tout en sachant que certains vous en demanderont encore plus, notamment concernant les délais de paiement.

Ayez une version papier de votre plaquette, avec un rabat en plastique afin de montrer votre professionnalisme, et l’importance que votre prospect représente pour vous. Ayez une version sous forme de fichier internet, afin de pouvoir envoyer votre plaquette par mail.

Etre en position de pouvoir accepter un délais de paiement

Bien entendu, dans le cas de beaucoup de sociétés, si vous êtes en mesure d’accepter un délais de paiement, vous partirez avec un avantage sur beaucoup de concurrents. Mais pour accepter ce genre de compromis, il vous faudra toujours avoir la trésorerie nécessaire disponible.

Faire de la prospection physique et téléphonique

Comme pour la distribution de prospectus, il est important de prendre au moins une demi-journée par semaine (voir plus si vous n’avez pas de resas) pour prospecter vos clients professionnels.

Armé de votre plaquette commercial, de vos cartes de visites, de votre plus beau costume et de votre plus beau sourire, poussez les porte des entreprises proches de votre base et présentez vous, votre société, vos services… Allez voir un maximum de société, et laissez leur un maximum de documentation.

Profitez aussi de vos nombreux déplacement pour prospecter entre deux courses. Si votre rendez-vous s’arrête à la secrétaire, aucun problème, c’est bien souvent elle qui sera en charge de réserver-le-transport des collaborateurs de sa société. Mais voyez si vous pouvez rencontrer les responsables de comités d’entreprises, des achats, des RH ou autres. Bien souvent vous trouverez chez ces décisionnaires des oreilles potentiellement attentives.

Soyez toujours souriant, dynamique et sympathique avec tous les employés de l’entreprise, ils seront surement vos futurs passagers.

La prospection téléphonique est souvent redondante et il faut s’armer de patience. Dans mon cas, ca ne m’a pas beaucoup aidé (peut être car je n’aime vraiment pas ça…), mais il peut être intéressant d’en faire quelques heures par semaine, en s’appuyant tout simplement sur les pages jaunes, autres annuaires, ou « fichiers prospects ». Ordinateur à portée de main, tentez d’obtenir des adresses mails ou vous pourrez envoyer vos proposition et votre plaquette en pièce jointe (ainsi qu’un lien vers votre site internet si vous en avez un).

Faire jouer vos connaissances et votre réseau personnel et professionnel

En créant votre société, vous avez rencontré de nombreuses personnes sur votre parcours. Conservez un maximum de contacts et relancez les lors de votre ouverture. Les amis, la famille, les anciens collègues, etc… Seront aussi bienveillants pour vous et voudront vous aider à vous développer (enfin j’espère). Faites en sorte qu’ils vous présentent les gens « importants » ou décisionnaires de leur réseaux potentiellement intéressés par votre activité.

Personnellement, j’ai développé la majeur partie de mon activité de cette manière, toutefois, attention ! Lorsque les connaissances s’adressent à vous pour un transport, vous êtes bien souvent amenés à réduire les prix plus que de raison. Lorsque c’était personnel, je n’y voyais pas d’inconvénients, mais dès lors que l’on entre dans un cadre professionnel, il faut toujours conserver sa rentabilité. Transporter un ami à moindre coût… ok, mais lorsque cet ami vous présente le responsable d’une société évènementielle dans le but de travailler à long terme… Pas de cadeau, du moins, pas plus que vous n’en feriez à un autre professionnel. Votre rentabilité et votre activité en dépendent.

Obtenir des références prestigieuses pour promouvoir votre entreprise

Avoir des noms importants parmi ses clients s’avère être un atout remarquable. Lorsque vous débutez et avez encore peu de référence, il peut-être intéressant de proposer vos prestations à une entreprise reconnue à un tarif très abordable pour l’inciter à faire appel à vos services. Le but est d’obtenir de premières bonnes références et d’obtenir des recommandations de sociétés dont la réussite n’est plus à prouver. Soyez transparent avec votre client concernant le but d’une tarification basse et ce que vous attendez de lui en échange, afin qu’il soit pleinement conscient de la valeur de votre travail lors des réservations à venir et ne vous prenne pas pour un simple bradeur.

La clientèle professionnelle n’est vraiment pas à négliger si vous souhaitez développer votre activité de chauffeur VTC indépendant. Les courses sont plus régulières, et souvent plus rémunératrices que des courses faites pour des particuliers. Il ne faut cependant pas laisser les particuliers de côté car ils représentent une grosse partie de votre activité de paiement direct et solidifient donc votre trésorerie à long terme.

une fois les première courses pour des pro effectuées, utilisez nos conseils de fidélisation clients pour les conserver.

ATTENTION : De nombreuses sociétés ont déjà des partenariats de longue date avec des sociétés de taxis.

Un argument que j’ai souvent entendu lorsque j’ai démarché des professionnels, est : « Je passe par vous si vous nous faites des tarifs moins élevés que les taxis. » Il faut absolument conserver une tarification décente et ne pas se brader. Lorsqu’un professionnel vous répond cet argument, expliquez lui que vos services seront supérieurs et qu’étant indépendant, vous aurez plus de flexibilité que des radios de taxis ou éditeurs d’application de VTC. Vous serez à l’écoute de leurs attentes, transparent dans la facturation, et disponible directement pour traiter leurs demandes.

Vos tarifications forfaitaires leurs permettront d’évaluer leurs couts beaucoup plus simplement qu’avec des taxis dont les tarifs varient fortement en fonction de la société, du temps de la course etc…. D’expérience, j’ai réalisé que bien souvent, les taxis se permettaient d’augmenter fortement les tarifs lorsqu’ils travaillaient avec de grosses sociétés. Une tarification forfaitaire, respectant votre rentabilité, ne sera pas toujours aussi cher qu’on le pense comparé à ce que certains taxis facturaient.

Quoi qu’il en soit, si vous êtes chauffeur VTC indépendant, alors le marché de la réservation est à vous. Prenez le !

Bonne prospection à tous, et bonne route, avec Adopte un VTC !

Vous lancez votre société de chauffeurs VTC ou capacitaire

En contactant notre partenaire de la part de Adopte un VTC au 01.43.87.52.46 vous beneficierez :

D’un business plan offert

ET

De 1 mois d’honoraires offert

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

L’éthique des chauffeurs VTC « pour les nuls »

Chauffeur VTC : Comment effectuer un devis adapté ?

Chauffeur VTC : Quel statut juridique choisir ? (+ rappel de règlementation 2015)

Chauffeur VTC : Comment fidéliser ses clients ? (Formation VTC terrain)

10 choses importantes à savoir pour devenir chauffeur VTC et réussir

 Le rôle des applications mobiles dans la vie d’un entrepreneur VTC débutant

VTC auto entrepreneur : Un statut incohérent

Numerus clausus des VTC : Ce rêve qui ne se réalisera jamais

 

POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC

Suivez nous sur TWITTER

FacebookTwitterGoogle+Partager