Chauffeur-VTC : L’intérêt d’acheter un véhicule d’occasion

 

 

Dans la profession de chauffeur VTC, on nous parle énormément de location de véhicule.

La location s’avère souvent extrêmement chère, mais semble plus accessible que d’obtenir un prêt bancaire pour beaucoup de nouveaux chauffeurs.

Voici comment j’ai pu créé ma société de VTC, en étant au RSA, avec 5000€ d’économies qui m’ont servit d’apport.

A l’époque, j’étais au chômage et j’ai pu me faire assister par un organisme, Initiactive 95 (Val d’Oise), qui m’a aidé gratuitement dans mes démarches, business plan, plan financier, prévisionnel, etc…

un code promo permet aux VTC de bénéficier de 5 euros de réductions chez fruitselect

Profitez de 5€ de réduction sur la livraison de vos corbeilles de fruits cadeaux avec le code : VTC

Il m’a fallut monter tout un dossier avant de passer en commission dans le but d’obtenir un prêt Nacre. (Prêt à taux 0 de 10.000€ destiné aux entrepreneurs)
Une fois le parcours Nacre effectué, lorsque mon dossier a été accepté, j’ai ajouté à mes 5000€, les 10.000€ de prêt Nacre à taux 0 empruntés à titre personnel. Mon apport personnel était désormais de 15.000€ qui me permettraient de demander un prêt  bancaire.

J’empruntais donc 12.000€ supplémentaires à la banque fort de cet apport, tout en sachant que dans le cadre du prêt Nacre, l’organisme France Active se portait garant de 70% de mon prêt bancaire, et moi je me portais garant sur le reste afin de rassurer totalement ma banque.

Sur mon prêt bancaire de 12.000€, environ 5.000 représentaient une avance de TVA car je comptais acheter mon véhicule d’occasion, chez un concessionnaire, afin de récupérer la TVA sur mon achat. Pour ce faire,  j’avais fourni le devis (destiné à l’achat du véhicule) à ma banque

Ensuite, il est possible de demander aux impôts un remboursement de TVA dès le premier trimestre, lorsque cette demande concerne un investissement important lié à la création, ce qui permet de rembourser la banque rapidement, concernant cette avance de TVA

Avant d’obtenir mon prêt, j’avais déjà trouvé un véhicule correspondant à mes attentes, dans les prix que je recherchait. Il m’a suffit de chercher sur internet afin de trouver mon bonheur, un Mercedes Viano de 2009 (Nous étions en 2012). Il se trouvait dans un concessionnaire en province (et la TVA récupérable était mentionnée). Ce Viano me permettrait de travailler au moins 3 ans tout en respectant la législation des VTC.

Ne pas hésiter à chercher ailleurs que dans sa région d’origine pour trouver plus de bons plans. Ca coûte un billet de train « aller » et ca permet de tester « la bête » sur le trajet retour !

Pour que la TVA soit récupérable, il faut que le véhicule n’ai été revendu qu’entre professionnels qui ont eux même récupéré la TVA. Si un particulier achète un véhicule et le revend chez un concessionnaire, alors celui ci devra le vendre sans TVA récupérable car il n’y aura pas eu de récupération à l’achat.

 

Donc maintenant place aux chiffres, et comme à mon habitude, je précise que je ne suis pas expert, ni comptable, mais voilà ce que m’a couté mon véhicule sur 2 ans d’activité :

J’ai acheté mon Viano environ 25.500€ TTC

J’ai récupéré  la TVA (19.6% à l’époque) soit environ 5.000€

Le véhicule me coûte donc, à l’achat environ 20.500€ HT

2 ans plus tard, je revend mon véhicule environ 15.000€ TTC (A un particulier, mais je fais tout de même une facture ou apparaît la TVA qui est passée à 20% entre temps).

Je rembourse environ 3000€ de TVA aux impôts. Je garde donc 12.000€ HT qui me servirent à rembourser la fin des crédits contractés, mais qui auraient pu constituer un apport pour l’achat d’un nouveau véhicule si j’avais continué mon activité.

Fin de l’histoire.

Sur 2 ans, mon véhicule m’aura couté 20.500€ – 12.000€, soit 8.500€

Soit, sur 24 mois : 355€/mois

A ça, il faut bien sur ajouter les frais d’assurance et d’entretien, mais dans mon cas, je pense avoir économisé beaucoup plus que si j’avais travaillé à bord d’un véhicule de location.

Mon expérience date d’une période ou les chauffeurs-VTC étaient moins nombreux. Il était surement plus simple d’obtenir ce type d’aides et d’accompagnement. Mais ,si vous souhaitez devenir chauffeur VTC et que vous n’avez pas beaucoup de moyens financiers, commencez par fouiller sur internet pour trouver, selon votre région, les centres d’accompagnement spécialisés ou les aides qui pourraient vous être proposées. pour votre lancement, et éventuellement l’achat d’un véhicule haut de gamme d’occasion.

Bon courage dans vos recherches, et bonne route, avec Adopte un VTC

Vous lancez votre société de chauffeurs VTC ou capacitaire

En contactant notre partenaire de la part de Adopte un VTC au 01.43.87.52.46 vous beneficierez :

D’un business plan offert

ET

De 1 mois d’honoraires offert

 

SUJETS QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Chauffeur-VTC : Quel statut juridique choisir

Chauffeur-VTC : Comment effectuer un devis adapté

[Chauffeur-VTC] 5 conseils pour fidéliser ses clients

Devenir chauffeur VTC : Comment calculer votre rentabilité et vos tarifs

10 choses importantes à savoir pour devenir chauffeur VTC et réussir

POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC

Suivez nous sur TWITTER

 

 

 

FacebookTwitterGoogle+Partager