Petite histoire d’un encarteur débutant

Cette photo est magnifique ! Elle me rappelle une scène vécue à mes débuts, lorsque je ne connaissais pas les règles de base de mon métier. A l’époque jeune et insouciant, il est important pour moi désormais de témoigner de cette histoire afin que d’autres évitent de faire la même erreur.

Tout d’abord, qu’est ce qu’un « encarteur » ?

Petite histoire d'un encarteur débutant

Petite histoire d’un encarteur débutant – Encarter revient à prendre un ami dans ses bras pour mieux voler son portefeuille –

Dans notre métier, il arrive très souvent qu’un chauffeur doive envoyer un client personnel à un confrère « de confiance » car il se trouve dans l’impossibilité d’effectuer lui même la course demandée (Voir : l’éthique des chauffeurs VTC). La règle numéro 1 dans ce cas, est de ne jamais O grand jamais donner ses propres coordonnées au client de votre confrère. Celui qui trahirait ce commandement sacré deviendrait alors : UN ENCARTEUR !

Considérés comme la lie des chauffeurs par l’ensemble de la profession, les chauffeurs-encarteurs sont désormais affichés sur les réseaux sociaux tels des bandits de grands chemins, permettant à l’ensemble de la communauté d‘éviter tout contact professionnel avec ces derniers.

Voilà une situation bien délicate quand on connaît toute l’importance de se faire un réseau de confiance lorsque l’on démarre une activité professionnelle indépendante.

« Etre encarteur revient à prendre un confrère ou un ami dans ses bras pour mieux voler son portefeuille »  (Photo au dessus à gauche)

Il en est de même pour un chauffeur qui retournerait démarcher un client envoyé par un collègue de confiance avec comme argument : « Je fais mieux et moins cher… »

Il faut savoir que votre confrère aura investit de son temps et de son argent pour fidéliser son client. Il vous le confie par confiance. De quel droit iriez vous le démarcher de manière totalement déloyale ? en connaissant les tarifs et conditions de travail de votre collègue, vous lui volez littéralement le pain de la bouche !

Bon, je fais le malin, mais l’histoire qui m’a permis d’apprendre cette leçon n’est pas très glorieuse non plus…

Avant d’être chauffeur-VTC, j’étais concierge dans un hôtel. J’étais tous les jours en contact avec les chauffeurs de Grande Remise (GR), à qui j’envoyais des clients. (C’est d’ailleurs eux qui m’ont donné envie de faire ce métier).

Lorsque je commençais mon activité de chauffeur-VTC, j’étais dans une dynamique de conquérant ! J’avais acheté un Mercedes Viano, lancé un site internet, et imprimé des magnifiques cartes-de-visites dépliantes avec mes tarifs au dos. Une fois la société en règle, je relançais mon réseau de chauffeurs et de prescripteurs pour démarrer mon activité sur les chapeaux de roues. Cependant, il me manquait un détail, je ne connaissais pas encore toutes les règles fondamentales du métier de chauffeur-GR, dont celle de « l’encartage ».

Dès la première semaine, un chauffeur-GR, que je connaissais et respectais beaucoup, m’appela pour me confier une course. Il roulait en Berline et avait besoin d’un chauffeur en Viano pour l’un de ses prescripteurs, un concierge d’hôtel.

Lorsque j’attendais le client à l’hôtel, le concierge me demanda ma carte-de-visite. Je lui répondis que je venais de la part de la société X. Le concierge me répondit qu’il savait mais qu’il aimerait bien avoir la carte d’un chauffeur en Viano pour m’appeler directement en cas de besoin. « OK, tenez, n’hésitez pas à m’appeler… »

Je venais de faire une faute grave !!!!!

Je savais qu’il ne fallait pas prendre les clients perso d’un autre chauffeur, mais pour les prescripteurs, je n’étais pas sûr.

Lorsque je retournais voir le chauffeur-GR qui m’avais donné la course, je lui expliquais timidement que le concierge-d’hôtel m’avait demandé ma carte de visite. Il ria en en me disant : »Quels bandes de filous ces concierges, heureusement que c’est toi et que tu ne lui as pas donnée… » et moi timidement : « ba heu… en fait si… Mais vu que c’est un concierge je pouvais ? non ? »

S’en suivi une conversation plus ou moins agitée qui, malgré mes excuses et tentatives de me racheter, se termina en : « Plus jamais je ne travaillerai avec toi »

C’est le moment de la photo de couverture de cet article. Mon rôle est joué par le mec tout penaud à casquette, Charlie Chaplin étant mon ex collègue-GR 🙂

Effectivement, après cet épisode, je n’ai plus jamais eu de nouvelles de ce chauffeur de qualité, et je le regrette encore aujourd’hui car il aurait pu m’en apprendre encore d’avantage sur le métier grâce à sa grande expérience, d’autant que je l’appréciais.

Quoi qu’il en soit, mon erreur et sa réaction me permirent de ne plus jamais recommencer, et d’adopter une approche du métier différente et beaucoup plus professionnelle.

Merci pour cette leçon cher collègue, et si par hasard tu lisais cet article et te reconnaissais, sache que je l’ai retenue et cherche désormais à la diffuser pour éviter que d’autres fassent les mêmes erreurs. N’hésites pas à me contacter en PV si tu lis ce message 😉

Depuis la création de ce site, il nous est parvenue de nombreuses histoires de ce type. Nous n’avons jamais donné suite à quoi que ce soit pour éviter des ennuis à certains et car nous ne sommes pas un tribunal pour juger ce que font les chauffeurs. Mais il est clair que certains mériteraient de passer au confessionnal (Pour vous confessez, racontez nous votre encartage en commentaire du lien de cet article. Vous serez peut-être pardonné par vos collègue. Faute avouée étant à moitié pardonnée) !

Si au contraire, vous avez été victime d’un ou plusieurs encarteurs, rendez vous sur notre page Facebook. Faites nous part de votre témoignage. C’est dur mais ça fait du bien 😉

EXCEPTIONS A LA REGLE : La règle de l’encartage est valable pour vos confrères VTC, GR et capacitaires indépendants… En ce qui concerne les clients des applications mobiles de mise en relation, nous n’avons jusqu’à maintenant jamais entendu de règle éthique les concernant…

Apprenez l’Ethique des VTC et suivez nos conseils fidélisation, un véritable complément à la formation VTC initiale.

Pour soutenir notre pétition sur l’autorisation de circuler sur la voie réservée de l’A1 pour les chauffeurs VTC, il suffit de liker et partager ce post Facebook : http://on.fb.me/1K2rslV

SUJETS QUI POURRAIENT VOUS INTERESSER :

Chauffeur-VTC : Quel statut juridique choisir

Chauffeur-VTC : Comment effectuer un devis adapté

[Chauffeur-VTC] 5 conseils pour fidéliser ses clients

Devenir chauffeur VTC : Comment calculer votre rentabilité et vos tarifs

10 choses importantes à savoir pour devenir chauffeur VTC et réussir

POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC

Suivez nous sur TWITTER

FacebookTwitterGoogle+Partager