Paris, 14 novembre 2029 – L’évolution du transport de personne si personne ne fait rien…

CET ARTICLE EST UNE FICTION TOTALE; TOUTE RESSEMBLANCE AVEC UNE OU PLUSIEURS ENTITES EXISTANTES SERAIT PUREMENT FORTUITE

Après le lancement de Luber Cool en 2014 et de nombreuses revalorisations financières, Luber pèse, en ce jour (14 novembre 2029), plus de 189 milliards de dollars. Ce fut une incroyable aventure humaine jusqu’au jour où la Toogle car fut fin prête en 2022, et ou les pays du monde entier ont décidés de commercialiser cette dernière aux entreprises de transport.

Mais que s’est-il passé depuis 2014 ? Comment en est-on arrivé là ??? Un retour en arrière s’impose !

Luber s’est imposé en premier lieu en sous-traitant des chauffeurs professionnels pour effectuer des courses au sein de grandes villes en offre complémentaire à celle des taxis. Le succès fut quasi immédiat et le public plébiscita les VTC, acteurs incontournables du moment, malgré la résistance des taxis et certains VTC sceptiques concernant l’avenir de leur emploi.

Luber fut racheté en grande partie par Toogle, investisseur majeur du secteur numérique de l’époque.

En parallèle, Toogle rachète Maze (application de navigation communautaire innovante) pour 1 Milliard de dollar et conserve une avance de 10 ans sur ses concurrents concernant la création et la mise en place de la Toogle Car (première voiture se conduisant seule, grâce à une multitude de capteurs et logiciels embarqués)

S’appuyant sur la crise économique du moment Luber ouvrit son service à des particuliers désireux d’augmenter leurs revenus avec Luber Top, et enchaina, malgré des décisions de justice à leur encontre, en lançant Luber Cool, un service de transport mutualisé ingénieux, destiné à diviser leurs prix par 2, en étant même, 3 fois moins cher que des taxis.

Ce fut le début de ce qu’on appela plus tard l’ère Luber.

En 2016, Luber est revalorisé à 39 milliards de dollars, et équipe l’ensemble des véhicules de ses chauffeurs de tablettes numériques placées face aux clients. Ces tablettes détectent immédiatement le smartphone du client entré à bord du véhicule, et lui diffuse des spots publicitaires liés à ses gouts, trouvés à l’aide d’un logiciel espion et un accord avec Casebook (qui décida de vendre ses informations à prix d’or à Luber). Les annonceurs payent pour être vu à bord de cette incroyable flotte, le prix des courses vient encore d’être divisé par 4 ! Luber se félicite de s’être inspiré de la société J.C. deucaux, leader en création de mobilier urbain, qui offre gratuitement aux villes des arrêts de bus, etc… en échange des contrats pub.

2022 fut une année charnière pour le monde du transport, avec la sortie en grande pompe de la voiture autonome et sa législation dans le cadre du transport. Luber, après s’être servis de chauffeurs pour lancer ses services comme de rats dans un laboratoire, convoque ses sous traitants du monde entier dans des salles de spectacles spécialement emménagés pour l’évennement. Ces réunions furent filmées et retransmises dans chaque pays (A l’image de la conférence d’offre de lancement de Frix mobile) le 05 décembre 2022. Ce fut ce que l’on appela le mardi noir !

Luber n’a désormais plus besoin de chauffeurs… Le facteur humain, qui est de loin le plus couteux dans le transport venait de disparaître. Luber proposa à l’ensemble de ses chauffeurs, s’ils souhaitaient continuer à travailler pour eux, de se mettre en « ouvrier auto entrepreneur » pour participer au montage à la chaine de leurs voitures autonomes. Ce fut le début d’une lutte sociale sans merci, car cette dernière innovation avait fait basculer le monde du transport. Cette lutte dura 3 ans, puis les principaux syndicats abdiquèrent suite à la disparition accidentelle de certains de leurs dirigeants.

Luber ne vendait plus de courses, mais des abonnements à 19.90€ par mois pour des déplacements illimités. Il rachète la SNPF, la RACP, l’ensemble des sociétés de transports ainsi que les usines des grands groupes automobiles.

Les gares sont fermées, les chemins de fer du monde entiers sont démontés et le métal recyclé pour la fabrication des Toogle car nommées désormais les Luber Car.

Du petit au grand trajet, Luber a réussi son pari en 2026. Moins d’1% de la population possède une voiture personnelle, et des voitures autonomes Luber sont présentes dans le moindre village du monde entier. (Voir la campagne de Pub de Luber avec ses 4*4 automatisés sillonnant les villages d’Afrique de l’Ouest)

Le mot « chauffeur » fait maintenant sourire. Les jeunes enfants n’arrivent pas à comprendre pourquoi les gens conduisaient eux même à l’époque. Lorsqu’on leur parle de 2014, quand on conduisait nos clients en voiture, ils sont aussi impressionnés que lorsque nos grands-parents nous parlaient des premiers avions.

Le 14 novembre 2029, il y a maintenant une voiture Luber pour 10 habitants dans le monde. L’abonnement est à 12.90€ par mois pour des déplacements illimités, le prix le plus bas jamais enregistré par la compagnie. Il n’y a plus de bouchons et les voitures filent en toute sécurité à 280 km/h sur toutes les autoroutes du monde.

Suite à la pénurie de pétrole et le choc pétrolier de 2027, Luber se félicite d’avoir placé des panneaux solaires sur ses véhicules, et d’avoir développé des moteurs électriques surpuissants (Malgré certaines manifestations « d’illuminés » les accusant d’avoir utilisé l’énergie nucléaire pour avancer)

Luber annonce le lancement de son nouveau service, Air Luber, après le rachat des compagnies Air Trance et Emirades, ainsi que son programme Luber Space destiné à coloniser la Lune, y construire des locaux, et vendre l’air une fortune aux premiers colons.

Tout ceci n’est que projection fantaisiste et peut prêter à sourire, mais finalement, pas si impossible que ça. Pensez-y lorsque vous allez servir de cobaye aux expérimentations de certaines sociétés…

Bonne journée, et rassurez vous nous sommes toujours en novembre 2014… Pour l’instant…

 

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :

10 choses importantes à savoir pour devenir chauffeur VTC et réussir

 Le rôle des applications mobiles dans la vie d’un entrepreneur VTC débutant

VTC auto entrepreneur : Un statut incohérent

Devenir chauffeur VTC : Comment calculer votre rentabilité et vos tarifs

Numerus clausus des VTC : Ce rêve qui ne se réalisera jamais

POUR EN SAVOIR PLUS, REJOIGNEZ NOUS SUR FACEBOOK    : ADOPTE UN CHAUFFEUR VTC

Suivez nous sur TWITTER

FacebookTwitterGoogle+Partager